Architecture et urb-agriculture dans le contexte du paysage de Hanoï

Hanoi, comme les autres villes asiatiques, est en train de faire face aux conséquences de l’urbanisation rapide. Les expériences des villes  du monde nous montrent que l’agriculture urbaine est une solution efficace et durable pour les villes futures. Ce phénomène nous a donné une nouvelle façon de penser la ville qui n’est pas « non-agricole » comme les définitions traditionnelles. La transformation de l’agriculture urbaine à l’urb-agriculture, sera une nouvelle méthode de design des villes durables. Cette méthode de design doit être basée sur les ressources humaines et des connaissances de l’écologie urbaine. Actuellement à Hanoi, les espaces de micro agriculture urbaine s’installent spontanément et fonctionnent comme des activités d’auto alimentaire, de complément économique pour les foyers urbains. Pour développer durablement des espaces agricoles dans la ville de Hanoi, nous avons besoin de créer les systèmes complexes et bien connectés sur plusieurs échelles des espaces, en mettant en valeur des ressources naturelles et humaines qui sont les points fortes de la ville. Ensuite, dans la planification de Hanoï en 2030, la vision jusqu’à 2050, un des enjeux les plus importants est la structure de corridor et ceinture verte où se sont développés de façon équilibrée les éléments technologiques, historiques, culturels et naturels, vers l’image d’une ville verte. C’est la raison pour laquelle nous pensons à exploiter nos ressources et nos points forts d’une application du design de l’urb-agriculture pour cette structure verte. En effet, l’agriculture peut contribue directement au paysage, en créant l’image symbolique d’une ville verte. Cette méthode de design deviendra donc une solution raisonnable et réalisable pour Hanoï et les autres villes vietnamiennes.

Date :

2013 - 2016

Doctorant :

Duy Duc BUI

Composition du jury :

 

Rémi PAPILLAULT, professeur, ENSA-Toulouse, DIRECTEUR DE THESE

Mme Françoise BLANC, maître de conférences, ENSA-Toulouse, CO ENCADRANTE

Mme Nathalie LANCRET, Directrice de recherche au CNRS, UMR AUSSER, RAPPORTEUR

Christian PEDELAHORE DE LODDIS, professeur, ENSA Paris-la-Villette, RAPPORTEUR

Mme Nguyen THAI HUYEN, enseignante, Université d’Architecture de Hanoï, EXAMINATRICE

Mots clés :

Hanoï, Agriculture urbaine, Urb-agriculture, Durabilité urbaine, Architecture durable