Voir l'espace en coupe : exploration du rôle de la coupe dans la conception de l'espace moderne

En partant de l’hypothèse que la coupe peut être un filtre épistémologique, la thèse a cherché à répondre à la question suivante : Comment -et dans quelle mesure- la coupe architecturale contribue-t-elle à « la résolution du projet dans l’espace »? Les positions théoriques et hypothèses rassemblées et confrontées autour de ce débat ont montré sa singularité, son importance stratégique et ses diverses facettes. Si ce mot apparaît comme métonymie de ce qui a été coupé au XVIIe siècle, les traces de dessins d’intérieurs en élévation se dissociant peu à peu de la perspective remontent à la Renaissance italienne où ils sont normalisés par la lettre de Raphaël. En partant d’une relecture nécessaire de la thèse australienne de Christine Mc Carthy, la nature hybride et secrète de la représentation en coupe s’est peu à peu détachée de sa dimension voyeuriste qui décrit l’invisible, vide ou plein, du dedans au dehors. Débutant avec le spacato qui proviendrait de l’analyse des vestiges d’architecture monumentales antiques jusqu’à l’écorché qui fait le récit d’un monde intérieur fantasmé, en passant par la sciografia ou les formes extrudées découpent les ombres, et par le profil qui dicte la continuité de la matière et les rapports de proportions, de gravité et d’expansion ; avant qu’elle ne décrive l’espace, la coupe ouvre effectivement sur l’intimité d’un objet pour voir au-delà de ce qui est montré, au-delà de l’épiderme qui protège.

Date :

2016 - 2019

Doctorant :

Adrienne COSTA

Composition du jury :

 

Rémi PAPILLAULT , professeur HDR, ENSA Toulouse, CO DIRECTEUR DE THESE

Jean-Pierre CHUPIN, Professeur Ph. D., Université de Montréal, CO DIRECTEUR DE THESE

Karim BABOUS, maître de conférences, ENSA Paris-Val-de-Seine, EXAMINATEUR

Mme Françoise BLANC, maître de conférences, ENSA Toulouse, EXAMINATRICE

Mme Virginie PICON-LEFREVE, professeur HDR, ENSA Paris-Belleville, RAPPORTEUR

Mme Estelle THIBAULT, maître de conférences HDR, ENSA Paris-Belleville, RAPPORTEUR

Juan TORRES, professeur Ph.D, vice-doyen Université de Montréal, EXAMINATEUR

Mots clés :

Conception, Coupe, Dessin d’architecture, Espaces modernes