La Tour Palmata comme CIAP à Gaillac

La mission confiée porte sur la restauration de la Tour Palmata dans le centre ancien de Gaillac. L’intérêt emblématique de cet ensemble s’est focalisé dès le XiXe siècle autour des peintures du Xiiie siècle de la partie supérieure de la tour représentant des chevaliers et laissant apparaître d’autres scènes de chasses et de vie aux champs masquées partiellement par des décors de plâtre aux niveaux inférieurs comme sur les murs adjacents.. Cette tour comprend aussi de très belles baies géminées de la salle haute aux chapiteaux historiés qui complètent cet ensemble inscrit aux titres des monuments historiques en 1927.

L’idée était ici de donner un bâtiment parcours avec comme point d’orgue la salle des Chevaliers et le belvédère à 360° sur les toits de la ville.

L’escalier de la tour tourne dans l’épaisseur des murs;

Équipe :

Aarp mandataire

Valérie Rousset, archéologue du bâti

Maître d'ouvrage :

Commune